Now Reading
Le fraisier

Le fraisier

Planche botanique fraisier sauvage

Plante fruitière

Nom scientifique : Fragaria L. – Nom populaire : Fraisier. – Famille : Rosacées

Plante vivace très cultivée, aussi bien dans les jardins qu’en plein champ ou sous abri, le Fraisier donne des fruits particulièrement savoureux qui sont mangés frais ou utilisés en confiserie et en pâtisserie, ainsi que pour la fabrication de confitures et de jus de fruits.

La tige de la plante forme un court rhizome d’où partent les feuilles composées, à trois folioles, et dentées sur les bords. A l’aisselle des feuilles naissent des hampes qui portent des fleurs blanches réunies en grappes, devenant des fruits. Chez certaines espèces, le rhizome émet des stolons (appelés aussi filets ou coulants) qui sont employés pour la multiplication de la plante.

EN PRATIQUE

Le fraisier est de culture facile. Il vient bien dans tous les sols, à l’exception de ceux qui sont exagérément calcaires ou trop acides. Ils redoutent aussi les terres très compactes ou à humidité stagnante. Sa préférence va au sols silico-argileux, riches en humus, bien perméables et profonds. C’est une plante qui épuise la terre. Aussi il ne faut pas en remettre au même endroit avant plusieurs années. Le fraisier supporte tous les climats en France et peut même être planté jusque vers 1000 m d’altitude. Ces fleurs craignent cependant les gelées printanières et il faut donc éviter les endroits gélifs, surtout pour les variétés précoces. Avant toute plantation il est nécessaire de bêcher profondément le sol et d’y incorporer une bonne fumure qui sera constituée par exemple, de 50 kilos de fumier de ferme (ou d’humus divers) et d’engrais complet pour fraisiers virgule à la dose de 500 à 600 g pour 10 m2 . Il est également utile de mélanger au sol un insecticide efficace contre les vers blancs les vers gris et les vers fils de fer qui sont particulièrement friands de ces plantes.

La plantation s’effectue à la fin de l’été (août-septembre) ou au printemps. La mise en place à l’automne est préférable car les plantes s’enracinent profondément avant l’hiver et fructifient dès le printemps suivant. Dans les jardins on plante en planche de 1m20 de large, sur lesquelles on dispose 3 rangs ; les pieds étant distants de 30 à 40 cm sur la ligne. Les variétés des 4 saisons sont plantées un peu plus serrées. Avant leur mise en terre les jeunes plants sont habillés, c’est-à-dire qu’on raccourcit les racines et qu’on élimine les plus grandes feuilles. Ils sont enterrés jusqu’au collet en prenant garde de ne pas retourner les racines, puis arrosés.

Voir aussi

Suite de cet article ‘la multiplication des fraisiers’ le 22 juillet 2024…

 

Voir commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2024 Jardinage de France - Tous Droits Réservés.

Haut de page